Témoignage « Intensité Cameroun »

Publié le 2 septembre 2011 par Bertille. 1 Commentaire

Comment mettre en mots les 18 jours de mon séjour au Cameroun? Bien plus habituée aux écrits administratifs, la mise en mots de tout ce que j’ai pu vivre pendant mon séjour en Afrique est impossible ! Pourtant deux mots me reviennent toujours à l’esprit : INTENSITE et MERCI.

Marie-Claire Au Cameroun, les relations humaines sont d’une telle intensité que je souhaite avant tout dire en toute simplicité, avec infiniment de sincérité, merci. A Sœur Marie-Claire d’abord, petit bout de femme semblant si frêle et pourtant d’une telle énergie et qui nous a accordé beaucoup de son temps si précieux afin que nous puissions découvrir ce pays en vérité ! Aux sœurs de la communauté d’Akono qui ont accepté de partager leur quotidien avec nous en toute fraternité. Je souhaite qu’elles prennent conscience de la force de leur engagement, de la qualité du témoignage qu’elles offrent! Au-delà de tous ceux qu’elles accompagnent, c’est à nous tous qu’elles donnent à voir le véritable visage de Dieu. Merci à elles pour l’intensité de nos échanges. Soyez en certaines, vous apportez à ceux que vous accueillez bien plus que ce qu’ils vous apportent. N’en doutez pas !

Photo enfant Un merci particulier à Sœur Alice et aux mamans que j’ai pu accompagner lors de leurs accouchements. Alice tu m’as permis de me sentir « utile pour de bon » lors de ce séjour. Quoi de plus impressionnant, 6 ans jour pour jour après avoir mis au monde Lucie, ma 2ème fille que d’assister à mon 1er accouchement. Un accouchement le dimanche de Pâques ! Il est des signes qui ne trompent pas ! Maternité Merci à toutes ces mamans qui ont accepté que je les soutienne et qui ont regardé avec intérêt, l’européenne que je suis, leur expliquer comment bien respirer pendant leurs contractions, comment pousser, comment danser pour faire bouger le bassin et par la même occasion faire descendre bébé ! Elles étaient à l’écoute de ces techniques venues d’ailleurs et ouvertes à la différence. Elles ont montré leur courage dans ce moment, qui est souvent un moment de grande solitude ou vie et mort sont tellement liés. Vous étiez magnifiques de courage. Enfin merci à Stéphane, petit bébé du bout du monde qui m’a fait prendre pleinement conscience qu’un don de sang peut sauver une vie.

Il y aurait encore tant de merci à donner, tant de rencontres à raconter, tant de moments à partager. Cette intensité vécue au cœur de ce pays est là en moi. J’ai quitté la France en me demandant ce que j’allais bien pouvoir apporter et j’ai quitté l’Afrique avec le sentiment qu’il me restait tant de chose à y recevoir ! Le lien est maintenant tissé et je sais que nous partageons cette formidable espérance et cette intense certitude d’une fraternité vivante.

 

 

Stéphanie Hochart

1 commentaire

  1. Merci pour ce beau témoignage, cet encouragement si fort qui nous renvoie à notre mission, au chemin de vie de notre Congrégation et nous permet encore davantage de rendre grâce ! Oui Dieu est à l’oeuvre. Les signes de sa présence et de son action à travers les petits, les laissés pour compte, sont tangibles. Ouvre mes yeux Seigneur aux merveilles de Ton Amour !

Laisser un commentaire

Congrégation des Sœurs de la Croix Strasbourg – 12 rue Johann Knauth – 67000 Strasbourg
Téléphone 03 88 15 44 60 – Télécopie 03 88 15 44 64 – Courriel : contact@srdelacroix.fr