Clôture de l’année de la vie consacrée à Yaoundé au Cameroun

Publié le 9 mars 2016 par Bertille. 1 Commentaire

La clôture de l’année de la vie consacrée tenue à Yaoundé s’est ouverte  par la 38è assemblée des supérieurs majeurs et délégués du Cameroun. Il se sont réunis au Centre Jean XXIII de Mvolyé le 1er et 2 février et ont axé  leurs échanges sur des questions concernant les congrégations religieuses présentes au Cameroun et sur la vie de communion entre les différents instituts.
Un colloque a suivi ayant pour thème :
« Vie consacrée : Évangile, prophétie et espérance dans l’Église au Cameroun d’aujourd’hui ».

Toutes les religieuses étaient conviées à la fête. Plus de 1500 religieux, religieuses, novices et autres venus des quatre coins du Cameroun étaient rassemblés.

Sous-thèmes qui ont jalonné ces jours (du 3 au 6 février) :

  • Les fondements théologiques et approche biblique de la vie consacrée
  • Les étapes de l’inculturation et la configuration actuelle de la Vie Consacrée
  • Un regard de laïc sur la vie consacrée
  • La problématique de la pauvreté religieuse
  • La chasteté face à la culture africaine
  • Le vœu d’obéissance et la communauté
  • La responsabilité des évêques vis-à-vis des consacrés
  • La fidélité créatrice au charisme
  • La vie consacrée, signe d’espérance dans un Cameroun en mutation.

Le but était de relire l’histoire pour faire face aux différents défis de la vie consacrée aujourd’hui et de répondre aux attentes, clairement formulées, par le Pape François dans sa lettre aux personnes consacrées à l’ouverture de cette année.

Que retenir de tous ces enseignements et de toute cette réflexion ?
– Etre consacré est une forme particulière d’être disciple de Jésus. Il s’agit donc de redonner à sa vie tout son éclat pour attirer d’autres dans la moisson de Dieu.
– Bien vivre sa vie de consacré suppose de passer par une inculturation qui est un processus permanent d’accueil de la parole de Dieu dans les divers domaines de la vie. Le besoin d’une formation adéquate se fait sentir pour pouvoir répondre à ce monde sans cesse en mouvement.

Au cours de la semaine, la marche pénitentielle a regroupé encore plus de monde :
Evêques, prêtres, religieux, religieuses et laïcs. Tous ceux qui se sentent consacrés se sont mobilisés pour dire au monde qui ils sont et pour prier pour la paix. Cette foule immense partait de la Basilique de Mvolyé pour la cathédrale Notre-Dame des Victoires.
La sécurité était assurée par les forces de l’ordre national. Piétons, taxis, véhicules devaient s’arrêter pour permettre au cortège de passer. Des passants entraient tout simplement dans l’ambiance de prière. Les confessions se poursuivaient tout le long de la marche. Arrivés à la cathédrale sous la mouvance de l’Esprit-Saint, tous les pénitents sont passés par la porte sainte ouverte pour l’année jubilaire de la Miséricorde.

Le 6 février, jour-même de la clôture, c’était l’apothéose ! Plus de 2000 religieux, sans compter les laïcs et les curieux, étaient réunis à la Basilique. Le chef de l’Etat lui-même s’est fait représenter par un de ses ministres.
La messe pontificale a été présidée par Son Excellence Mgr Piero Pioppo, Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale (Ambassadeur du Vatican !). 7 évêques ont concélébré avec lui, dont Mgr Jean Mbarga, Archevêque de Yaoundé, et plus de 150 prêtres religieux et diocésains.
Durant cette messe, l’Eglise du Cameroun a reconnu le travail et la fidélité de plusieurs ouvriers apostoliques qui ont œuvré plus de 50 ans dans la vigne du Seigneur. Son Excellence Mgr Piero Pioppo (représentant du Pape au Cameroun) leur a remis lui-même un parchemin en signe de reconnaissance.

« Eveillons notre espérance en continuant de témoigner de la grandeur de l’Amour de Dieu qui nous a choisis, qui nous éclaire et qui nous soutient » (Paroles du Nonce apostolique pendant la célébration).

Soeur Léonie NGWE

1 commentaire

  1. Krugler dit :

    Lu, regardé et participé avec grande joie à la vie de l’Eglise au Cameroun manifestée lors des célébrations de clôture de l’Année de la Vie Consacrée. Merci Sr Léonie pour ce partage et ces photos. Amitié! Sr M Claire

Laisser un commentaire

Congrégation des Sœurs de la Croix Strasbourg – 12 rue Johann Knauth – 67000 Strasbourg
Téléphone 03 88 15 44 60 – Télécopie 03 88 15 44 64 – Courriel : contact@srdelacroix.fr